Cérémonies des vœux de Coquelles – Discours de M. le Maire Michel Hamy

Cérémonies des vœux de Coquelles « centre » et « Pont-du-Leu » 2018

Discours de M. le Maire Michel Hamy

 

Je suis très heureux de vous accueillir ce soir, toujours aussi nombreux, pour partager ensemble ce moment de rassemblement et d’union, synonyme de convivialité.

Sous le regard parfois incrédule des analystes et des politologues, l’année 2017 vit s’accomplir une révolution tranquille. Pour la première fois, depuis les débuts de la 5ème République, un homme sans ancrage politique profond, sans parti enraciné dans le paysage politique depuis plusieurs années a été élu Président de la République. Emmanuel Macron fut le candidat de la nécessité au terme d’une campagne qui a vu les partis traditionnels imploser et l’environnement politique se recomposer. Un système usé s’est effondré. Une vague de dégagisme sans précédent a déferlé sur le pays. On entend que le pouvoir est aujourd’hui exercé par les technocrates et les experts. Est-ce la recette qui sortira la France du marasme et redynamisera son marché du travail ? y aurait-il au-delà des mots une volonté sincère de sanctionner les lâches violences contre les forces de l’ordre que nous avons connues il y a quelques jours ? l’avenir le dira. En tout cas nous l’espérons.

 

            Ce que nous pouvons déjà dire, nous, élus de la commune, c’est que rarement autant d’incertitudes ont pesé sur notre action. La disparition de la taxe d’habitation nourrit une légitime inquiétude. Les recettes liées à cet impôt sont, comme d’autres, majoritairement affectées à l’investissement. Le Président de la République s’est engagé à ce que les pertes financières enregistrées soient compensées à l’euro près. Espérons que cette promesse sera tenue car dans le cas contraire nous serions confrontés à un appauvrissement de nos ressources fiscales qui impacterait directement notre capacité d’investissement. Et l’investissement, tous en sommes conscients, constituent l’instrument privilégié du développement et de la modernisation de notre ville.

 

            Les communes subissent depuis près de 10 ans les attaques du législateur pour restreindre leurs compétences. La volonté de dévitaliser les communes au profit des intercommunalités constitue l’un des axes majeurs des politiques publiques. C’est d’ailleurs le grand paradoxe de cette évolution. Car, rappelons le, les communes restent l’échelon territorial et administratif le plus apprécié de nos concitoyens. Dans un environnement très largement dominé par la suspicion à l’égard du politique, il existe un vrai besoin de proximité et de confiance. Et j’ai la conviction que seul le Maire peut tisser un lien de cette nature.

 

            L’un des effets les plus visibles de ce bouleversement fut l’instauration par l’intercommunalité de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères à laquelle sont assujettis tous les propriétaires. J’avais évoqué cette question il y a un an devant vous et pris l’engagement de baisser le taux de taxe sur le foncier bâti afin d’atténuer la charge financière nouvelle qui frapperait les Coquellois. La promesse a été tenue. A ce sujet, je rappelle que notre intention était aussi d’inviter les propriétaires bénéficiaires de la baisse de la taxe foncière  à ne pas répercuter sur leurs locataires la totalité de la T.E.O.M. c’est une question d’éthique et de morale. Je souhaite qu’ils nous entendent et agissent dans ce sens.

            La chance de Coquelles est de faire partie d’une intercommunalité dont la Présidente est animée par un état d’esprit constructif qui s’inscrit dans le respect de la libre administration des collectivités et par un volontarisme porté vers la promotion économique et sociale du territoire. Madame La Présidente, vous êtes,  comme je le suis, vigilante à la défense des spécificités communales, au respect des forces locales et à la construction d’une stratégie partagée et ambitieuse pour le Calaisis.

 

            Ces considérations de départ ne doivent pas nous ôter l’optimisme et moins encore notre détermination à poursuivre la modernisation de notre cité et l’amélioration  de son cadre de vie. Notre volonté est que chacun d’entre vous puisse être fier de sa ville et de l’action que nous entreprenons pour lui façonner une image de modernité et de réussite. La création d’un cabinet médical participe de cette ambition. Il n’est pas concevable que notre ville ne soit pas en mesure de proposer une offre médicale de proximité à ses administrés. J’ai bon espoir d’accueillir dans un futur très proche deux nouveaux médecins généralistes dans ces locaux flambants neufs et étudiés pour apporter un vrai confort de travail.

 

            Il y a d’autres motifs réels de satisfaction.

 L’aménagement de la rue de Bergnieulles sera engagé au deuxième trimestre 2018. Cette opération fut l’occasion de mettre en pratique un principe auquel je suis très attaché : la participation citoyenne.

En-effet, nous avons avec Mr le D.G.S. et Mr le D.S.T., exposé notre projet aux riverains lors d’une réunion publique. Il en résulta des échanges fructueux et un accord commun avant validation du projet.

Un autre chantier d’envergure verra le jour ces prochains mois. Il s’agit de l’extension et de la modernisation de la salle polyvalente, un bâtiment de plus de trente ans d’âge. Le programme de l’opération a été défini et les études pré-opérationnelles sont en cours de réalisation. Les travaux débuteront au dernier trimestre 2018 pour une fin de travaux à l’été 2019. Notre objectif est de permettre au tissu associatif, particulièrement dense, d’exercer leurs activités dans les meilleures conditions.

Nous prévoyons pour le pont du leu les opérations suivantes :

-la réhabilitation des espaces verts

– l’entretien complet de l’éclairage public

-les études pour le déplacement de l’aire de jeux de la rue du pont à 3 planches et la consultation des riverains pour la création d’une nouvelle aire de jeux au cœur du quartier

-le rafraichissement du bureau de la mairie annexe.

 

            La ville de Coquelles est, faut-il le rappeler, la ville du Tunnel sous la Manche. Le tunnel fait partie du patrimoine culturel et naturel de notre pays. Les collections rappelant ce que fut ce chantier, qualifié de chantier du 20ème siècle, méritent de sortir de l’ombre et d’être mises en valeur. A cette fin, nous avons proposé à l’Amicale des Bâtisseurs un lieu d’exposition permanent. Si le site retenu recueille leur assentiment, les travaux d’aménagement débuteront cette année. Le site pressenti est modeste par sa taille, environ 50 m2, mais il faut souhaiter qu’il soit provisoire et qu’à terme un lieu plus vaste voit le jour sur Coquelles grâce à la volonté des grands décideurs politiques locaux et aux concours financiers des collectivités.

 

            Avant de passer au chapitre des remerciements, ayons une pensée ce soir pur celles et ceux qui souffrent et sont seuls, victimes de la maladie, du handicap et des accidents de la vie. Que notre réconfort, notre soutien leur apportent joie et sérénité dans ces moments difficiles. Ayons une pensée aussi pour celles et ceux qui nous ont quittés.

 

 

 

            Je tiens à remercier l’ensemble des personnels municipaux, cadres, agents, policiers. Tout dans nos relations avec vous, nous incite à être optimistes pour l’avenir de Coquelles. Nous, Elus, nous avons la chance de pouvoir compter sur un personnel motivé, formé, disponible. Il démontre chaque jour la sincérité de son engagement, son dévouement et son sens du service public.

 

            Je voudrais également remercier l’ensemble des adjoints et conseillers municipaux, leur travail est important, rigoureux. Ce travail qui est le nôtre n’est pas toujours facile, mais il est captivant.  J’ai pu compter sur votre soutien et vos conseils. Nos liens de travail sont renforcés par des liens d’amitié, indispensables pour franchir les difficultés de notre mission. Je remercie vos proches d’accepter vos indisponibilités. J’ai conscience qu’ils doivent être unis à nos réussites. J’appuierai ce soir mes remerciements en direction de Mr Guilbert et Mr Stoup qui, dans le cadre de cette très belle cause qu’est le Téléthon, se sont investis  sans compter pour proposer des animations à différents moments de l’année. La solidarité, la générosité sont une affaire de tous les instants et non pas d’un week-end par an. C’est pourquoi je suis fier de leur engagement et des Coquellois qui s’y  associent. Je veux leur exprimer ce soir toute ma gratitude.

 

            Je n’oublierai pas les chefs d’entreprise, commerçants, professions libérales installés sur cette commune qui emploient plus de 6500 salariés. Les contacts permanents et amicaux que j’entretiens avec vous me permettent de participer à l’harmonisation du développement industriel et économique avec la nécessaire protection du cadre de vie et le dynamisme de notre territoire.

 

            Je remercie également tous les bénévoles du monde associatif qui donnent de leur temps pour offrir des activités aux Coquellois et au-delà tant dans le domaine sportif que culturel. Cette palette impressionnante d’associations dans lesquelles chacun peut s’épanouir est exceptionnelle.

 

            Bonne année à nos anciens. Vous êtes la mémoire vive de notre commune et de plus en plus nombreux. Merci à notre jeunesse qui s’implique dans nos associations et sur la commune ; qu’on lui donne toutes les occasions, toutes les conditions pour qu’elle puisse avoir toutes les chances, les garanties de réussir.

 

            Un grand merci à l’ensemble des habitants de Coquelles pour le soutien qu’ils ont su nous apporter. Leurs interpellations sur différents sujets sont toujours de nature à nourrir notre réflexion et à parfaire nos décisions.

 

            A l’aube de cette nouvelle année, je voudrais, au nom du Conseil Municipal, en mon nom personnel et celui de mon épouse, vous souhaiter à vous et à vos proches mes vœux les plus sincères et les plus chaleureux, des vœux de santé et de bonheur ; des vœux de réussite et de succès ; des vœux de solidarité et de fraternité et surtout, des vœux de confiance, de courage et d’énergie.

            Bonne année à vous tous.

 

                                                                                  Michel HAMY

Mairie de Coquelles
980 av. Charles de Gaulle
BP 6 - 62903 Coquelles

Tél : +33 3 21 82 07 43
Fax : +33 3 21 85 50 65
Accueil@coquelles.fr

Ouvert au public :
Du lundi au jeudi : de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h15
Le vendredi : de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30